Ile visitée en 2006, 2011, 2013
et 2017

Promenades et randonnées à ANAFI

HOME

INFORMATIONS GENERALES

LINKS ANAFI

BATEAUX ANAFI
   - Prevelis (ANEK)
   - Aqua Spirit

CARTES


PROMENADES

(dernière mise à jour le 8 juin 2017)

*** = très beau

**** = exceptionnel

+ Gpx = avec données Gpx

NNN = nouveau en 2017

1. Chóra - Agia Marína - Chóra

2. Chóra - Agios Nikólaos - Klisídi et retour

3. Chóra - Katsoúni - Klisídi - Agios Nikólaos - Chóra

4. Chóra - Miliés - Kálista - Panagía tou Dókari -  Roúkounas ***  + Gpx

5. Chóra - Psáthi - Stavrós - Panagía Vouvoón et retour  + Gpx

6. Chóra - Roúkounas et retour ***  + Gpx

7. Les environs de Chóra

8. Monastíri - Agii Anárgyri - Roúkounas - Panagía tou Dókari - Kastélli - Agios Mámas - Monastíri ****

9. Moní Zoödóchou Pigís - Panagía Kalamiótissa et retour ****  + Gpx

10. Roúkounas - Megálos Potamós - Agii Anárgyri - Monastíri et retour ****  + Gpx

11. Roúkounas - Panagía tou Dókari - Kastélli - Agios Mámas - Monastíri et retour ****  + Gpx

 

 

 


La petite île d' Anáfi (38 km2) est, parmi les Cyclades, l' île située le plus au sud-est. A cause de sa situation isolée elle n' est pas encore affectée par le tourisme de masse, un contraste énorme avec Santoríni, sa voisine.

Selon la mythologie, l' île d' "Anaphè" a surgi des eaux sur l' ordre du dieu Apollon, afin d' offrir un refuge à Iason et ses Argonautes après une violente tempête.
L' éruption des années 1650 av. J.-C., qui a donné à Santorini et son volcan son aspect spectaculaire d' aujourd'hui, a fait descendre ici et là, sur l' île d' Anáfi également, des minces couches de pierre ponce. Plus tard, l' histoire d' Anáfi a suivi les mêmes péripéties que les autres Cyclades: elle a été, elle aussi, annexée en 1207 par Marco Sanudo, le souverain de l' état latino-vénitien de Náxos; plus tard, en 1537, elle est devenue turque.
Pendant de longues années, Anáfi a beaucoup souffert des invasions de pirates et à cause de cela, est s' est presque totalement dépeuplée - ce phénomène explique l' absence de terrasses pour l' agriculture et de chemins muletiers. En 1956, Anáfi a subi le même sort que Santoríni et a été complètement détruit par le tremblement de terre.

La petite île est très montagneuse avec un sommet relativement haut - le Vìgla a 585 m de haut. L' intérieur est très aride, mais les vallées profondes et étroites se font remarquer par été végétation dense, dominée par de grands cactus de toute espèce.

Il y a toujours peu de liaisons maritimes avec Anáfi: il y a pour le moment deux liaisons par semaine entre le Pirée et Anáfi, en passant par Mílos et Santoríni; le bateau (le Prevélis) poursuit ensuite vers Kássos, Kárpathos, Chalkí et Ródos. Il y a en plus la liaison assurée par l' Aqua Jewel (successeur du Panagía Tinoú) entre Anáfi et Santoríni, Thirasiá, Ios, Síkinos, Folégandros, Náxos, Páros et Sýros.

La distance jusqu' au Pirée est de 150 milles nautiques, c'est-à-dire 280 km, de sorte que la traversée dure jusqu' à 12 - 14 heures. Il est donc plus intéressant de faire une traversée rapide du Pirée jusqu' à Santoríni et de continuer de là vers Anáfi...  

Le port d' Agios Nikólaos est très petit; une route asphaltée de quelques kilomètres le relie au chef-lieu de Chóra. Cette petite capitale est très pittoresque et attrayante, à cause de sa situation en forme d' amphithéâtre et de ses moulins à vent, situés sur la crête. Le toit de presque toutes les maisons, mêmes neuves, est bâti en forme de voûte, ce qui est assez remarquable - ainsi, elles résisteront mieux à un éventuel tremblement de terre. On remarque aussi les nombreux fours, mais ils sont tombés en désuétude. La population de ces deux villages est d' environ 300 âmes.

La petite île nous offre quelques sites archéologiques intéressants. Sur la pente du Kastélli (325 m) il y a les restes de l' antique cité d' Anafè; en dessous de ces restes, il y a la chapelle de la Panagía tou Dókari, avec à côté un très beau sarcophage romain.
Mais le site le plus impressionnant est sans doute celui des deux monastères dans la partie est de l' île: le monastère de la Panagía Zoödóchou Pigís au pied de la montagne du Kálamos et le monastère de la Panagía i Kalamiótissa sur le sommet, haut de 450 mètres. Le grand monastère de Zoödóchos Pigí est bâti sur les restes du temple d' Apollon et a conservé dans sa construction de grandes parties de l' ancien mur du temple. La grande fête (le Panigýri) a lieu le 8 septembre. 
L' autre monastère, celui de la Panagía i Kalamiótissa, est admirablement situé sur l' un des sommets du Kálamos (d' où son nom). La vue unique vaut le voyage: elle porte parfois jusqu' en Crète, et très souvent sur toutes les îles environnantes - surtout la vue d' Amorgós avec la tache blanche du monastère de la Panagía Chozoviótissa est remarquable.

Anáfi possède également quelques très belles plages sur la côte sud, avec entre autres celle de Roúkounas, la plus longue, celle de Klisídi (la plus proche, que l' on peut atteindre à pied) et les petites plages en dessous d' Agii Anárgyri, que l' on peut atteindre à pied à partir du monastère de Zoödóchos Pigí.
Il y a une bonne liaison en autobus entre Chóra et le monastère, ce qui vous permet aussi de rejoindre la plage de Roúkounas et les petites plages en dessous d' Agii Anárgyri.

Anáfi offre également quelques très belles randonnées qui sont parfois marquées: la promenade vers la Panagía i Kalamiótissa est vraiment exceptionnelle, et il y a aussi quelques splendides promenades le long de la côte entre Roúkounas et le monastère de la Zoödóchos Pigí.

Il existe un beau site sur Anáfi, avec une page sur les six sentiers numérotés, les "Footpaths of historical and cultural interest", avec une bonne carte et surtout avec une page pdf qui contient le livret "Walking Anafi" - voir http://anafi.gr/en/ et http://anafi.gr/wp-content/uploads/2015/04/anafi_walking.pdf
Mais sur le terrain, il y a encore du travail à faire, car la signalisation des sentiers est parfois médiocre...

Jusqu' il y a peu, une bonne carte d' Anáfi était introuvable - la carte toute simple qu' on peut se procurer dans l' île est très rudimentaire. 
Mais en mars 2010, on a vu enfin la parution d' une très bonne carte dans la série de Terrain Maps: la carte donne 7 randonnées numérotées, qui sont commentées sur le côté verso de la carte.


Depuis le 1 janvier 2004

vous êtes le visiteur n°  

free hit counter

 


Anáfi, un  profil typique

Vue générale de Chóra

 Chóra vu depuis la mer

La situation splendide du monastère de Zoödóchos Pigí

La Panagía i Kalamiótissa sur la montagne de Kálamos

Panorama à partir de la Panagía i Kalamiótissa

Le sarcophage romain près de la Panagía tou Dókari

La belle plage de Roúkounas

Un des endroits verdoyants d' Anáfi