Filóti - Chalkí - Moní (la route des églises)

Appréciation Il s' agit ici d' une très belle et très intéressante promenade: elle relie trois des plus beaux villages et vous donne l' occasion de visiter quelques-unes des églises byzantines les plus belles et les plus connues: Agia Eleúsa, Agii Apóstoli, Agios Geórgios O Diassorítis, la Panagía Rachidiótissa et la Panagía I Drosianí.  Pour cela, cette promenade mérite le maximum de ****.
[Mise à jour par Raymond le 24 septembre 2011 et le 24 septembre 2017.]

Durée: Il vaut à coup sûr la peine de se promener d' abord dans le village de Filóti. Ensuite, il ne vous faut qu' une demi-heure (TEP) pour aller à Chalkí; de là, la promenade vers Moní (voyez aussi la première moitié de la promenade Chalkí - Panagía Drosianí- Moní) prendra une heure et demie. Le temps effectif (TEP) se monte donc à un peu plus de deux heures, mais, comme d' habitude, votre promenade durera en réalité certainement le double, compte tenu des repos, des pauses pour admirer le paysage et des visites. L' agréable terrasse du café O Giánnis à Chalkí est peut-être un bel endroit pour manger quelque chose. Finir la journée sur la belle terrasse de To Panórama à Moní est aussi une bonne idée…

Description de l' itinéraire: Le carrefour près de l' arrêt des autobus à Filóti est un endroit animé: ici se croisent les routes vers Chalkí, vers Agia Marína, Apíranthos et Apóllonas et vers Damariónas. La plupart des tavernes et des magasins se trouvent dans les environs. 

[Si nous voulons d' abord visiter Nous croisons deux ruelles, puis l' escalier se termine près d' une troisième rue transversale - nous y allons à gauche pendant 10 mètres. Avant d' atteindre un passage voûté, nous montons encore des escaliers. Tout en montant, nous passons à droite de l' église d' Agios Andréas, avec sa coupole blanche (en 2012, elle a été repeinte en bleu) - près de l' église, nous jouissons d' une vue admirable sur les deux parties du village. 

L' église d' Agios Andréas à Filóti.

Nous montons encore à gauche. En haut, nous allons pour quelques instants à droite, mais tout de suite, près d' un poteau électrique, nous prenons l' escalier à gauche et tout en tenant à gauche nous nous dirigeons vers le quartier le plus haut de Filóti. Pendant quelques moments, l' escalier est mal entretenu, mais assez vite nous montons à gauche sur un meilleur escalier. Nous prenons encore un escalier à gauche d' une maison, puis encore à gauche d' une maison et nous arrivons ainsi sur un petit parking.
Nous suivons l' étroite route asphaltée vers la gauche. Quelques centaines de mètres plus loin, nous prenons à droite au carrefour et nous passons à côté du Iatrío (le petit centre médical). Nous arrivons ainsi dans l' autre partie du village, près de la vieille Pýrgos (= tour) Barózzi, avec en face une belle fontaine ancienne, d' où coule une eau abondante. Au-dessus de l' entrée de la tour nous apercevons un beau blason, avec le lion double et inscription "Geronimo Barozzi 1718".

La fontaine  à côté de la Pírgos Barozzi à Filoti.

Le vieux blason sur la tour Barozzi.

Nous continuons et nous arrivons à gauche de l' église principale de la Panagía I Filotítissa: devant cette église se trouve un beau parvis. L' entrée de l église a un très beau chambranle et à l' intérieur se trouve une merveilleuse iconostase en marbre. Nous descendons et nous arrivons à notre point de départ, près du kafenío O Plátanos avec son platane impressionnant.

L' église de la  Panagía à Filóti.

(0h00) Pour la première partie de notre promenade, nous prenons la route pour Damariónas, qui part du carrefour en face de O Plátanos. Après un peu plus de 3 minutes, juste après le Guesthouse Vassilikí, nous descendons à droite sur un étroit chemin bétonné. Plus loin, nous tenons à gauche et nous poursuivons entre des champs et des oliveraies jusqu' à un espace bétonné à gauche d' une chapelle.

(0h09) Nous ne poursuivons PAS à gauche de cet espace sur le chemin bétonné plus large, mais bien juste à côté de la chapelle, sur un chemin plus étroit. Attention: après 2 minutes, nous devons prendre à gauche sur un petit chemin encore plus étroit, qui devient assez vite un sentier. Malgré les ordures et les branches basses, il s' agit d' un très beau sentier entre des murs, qui devient plus loin un splendide chemin creux! Après 8 minutes très belles, nous débouchons au-delà d' un grand agave sur du béton. Nous y continuons tout droit, en passant entre 2 barrières, puis nous serpentons entre 2 maisons et nous arrivons à un chemin de traverse bétonné.

(0h19) Le sentier de droite court vers la grande route, mais nous prenons à GAUCHE (panneau vers Agii Apóstoli et [3].

Un signalisation très claire.

Peu après, il y a à gauche le sentier vers Agia Eleúsa, mais nous allons à droite [3] et nous arrivons près d' Agii Apóstoli.

[Le sentier de gauche mène vers Agia Eleúsa (17ième siècle), avec à ses côtés deux beaux cyprès - puis, nous retournons bien sûr vers le sentier principal.]

L' église d' Agii Apóstoli est admirablement située au milieu d' oliveraies. Cette église date du 10ième siècle et présente un aspect inhabituel: au-dessus de l' entrée, il y a une deuxième coupole! En montant l' étroit escalier à gauche, on peut atteindre le toit et la cloche...

La petite église d' Agii Apóstoli.

Notre sentier continue ensuite pendant encore un peu moins de 2 minutes, puis il devient malheureusement un chemin de terre récent - ce tronçon était il y a peu un beau sentier. Nous continuons tout droit...

(0h25) Encore 2 minutes plus loin, nous prenons le chemin de traverse à DROITE [3]: il y a ici pas mal de chardons, mais le chemin débouche assez vite sur un champ planté d' oliviers. Nous y tenons à droite et nous poursuivons à côté du monopáti envahi par la végétation. Nous pouvons toutefois assez vite continuer sur le sentier [3] et nous parvenons entre de hauts murs. Nous virons à gauche et nous arrivons dans un lit de rivière [3]. 
(Attention: on me signale que ce lit de rivière était inondé au printemps 2012!)
Nous le suivons à gauche - encore un beau bout -, puis nous traversons un pont en bois (2 X [3]) et nous débouchons sur la route, à côté de l' église de Chalkí. (0h31)

[Si vous n' avez pas encore visité Chalkí, il faut ici encore prendre le temps pour flâner à travers le village. L' église de la Panagía i Evangelístria i Protótronos cache quelques fresques très belles et surtout une magnifique iconostase, mais elle est malheureusement très souvent fermée. 

La Panagía i Evangelístria à Chalkí.

A gauche de l' église, vous pouvez vous engager dans une ruelle pour jeter un coup d' oeil près de la grande tour de Pýrgos Grazía: au-dessus de l' entrée vous pouvez voir les armoiries de la célèbre famille vénitienne des Barozzis.]

La tour impressionnante Pýrgos Grazia à Chalkí.

Environ en face de l' église, vous pouvez prendre la ruelle entre l' ancien café Chalkí et la pharmacie et après quelque 60-70 m vous arriverez près de la distillerie Vallindras; cet "ergostásio kítrou" ou "atelier de kítron" est l' une des distilleries de Náxos où l'on prépare la fameuse boisson de citron. L' atelier, qui date de 1896,  vaut bien une visite et vous pourrez également  y acheter quelques bouteilles de cette boisson délicieuse. 

L' entrée de la distillerie Vallindras.

(0h31) Pour la seconde partie de notre randonnée, nous prenons la ruelle étroite en face de Vallíndras, à droite donc si vous venez de l’ église [4], nous passons à côté du beau motel Chalkí et après une centaine de mètres,  nous traversons un chemin en béton, où nous voyons les panneaux qui nous envoient tout droit vers Agios Geórgios O Diassorítis + [4].
Nous suivons maintenant un petit chemin tortueux pendant quelque 4 minutes, entre des murs (il y a des marques rouges), et ainsi nous atteignons un bel endroit avec la chapelle blanche d' Agia Marína, sous un beau platane et un eucalyptus; la chapelle a été bâtie au-dessus d' une source abondante (le 17 mai 2004, même le sol était mouillé!) - le 12 mai 2009 et le 24 septembre 2011, la source était à sec... Il y a un puits dans une arcade à droite de l’ entrée.

Nous prenons ici à gauche (panneau vers Agios Geórgios O Diassorítis + [4]), et un peu plus loin, nous tenons à gauche sur le sentier pavé (panneau). Après encore 2 minutes, nous allons à droite (encore un panneau), et nous arrivons ainsi près d' Agios Geórgios O Diassorítis (ou Saint George le Sauveur), un endroit charmant situé au milieu des oliviers. Cette église est l' un des sanctuaires chrétiens les plus anciens de l' île et date du 11ième siècle – elle n’ est ouverte que rarement, surtout hors saison.

L' église d' Agios Georgios O Diassoritis.

(0h41) Après notre visite, nous retournons sur nos pas: nous virons d' abord à gauche sur le sentier pavé (marque rouge), et plus loin, nous pouvons encore prendre à gauche [4], ou bien nous pouvons retourner jusqu' à la chapelle d' Agia Marína, où nous irons également à gauche: dans les deux cas, nous débouchons un peu plus loin sur une route asphaltée, que nous suivons à gauche.

(0h44) Cette route serpente vers le village de Rachí ou Monítsia; après un pont, le chemin devient plus étroit et monte tout droit entre les maisons abandonnées [4].

(0h49) Arrivés en haut au niveau des dernières maisons, nous ne prenons PAS la première ruelle à droite, à droite d' une grille noire, mais nous poursuivons tout droit; le petit chemin tourne ensuite à droite (panneau Panagía Rachidiótissa + [4]) et nous continuons ainsi sur une sentier de gravier à travers ce village. Nous virons à droite entre des maisons abandonnées – plus loin, nous pouvons continuer à gauche jusqu’ à l' église de Taxiárchis (panneau et [4a]).
Nous faisons ici un petit détour et nous prenons donc à gauche: nous descendons sur un sentier qui est parfois pavé, nous arrivons dans un vallon, puis nous remontons sur un escalier en maçonnerie jusqu’ à côté de la chapelle assez originale de Taxiárchis. Elle a une belle façade en arrière et sur le côté et aussi un toit qui a été complètement restauré. Nous y jouissons également d’ une belle vue sur Filóti et sur le Zas, avec Moní plus à gauche. Nous retournons sur nos pas jusqu’ au tracé de la randonnée [4]. Nous poursuivons donc à gauche sur le sentier [4] jusque à l' église d' Agios Nikólaos.

(1h00) Derrière l' église, nous continuons vers la gauche sur le chemin en béton, nous tenons un peu à droite et le chemin devient un beau sentier rocheux qui monte à travers un magnifique bois de chênes. Après 5 minutes, nous atteignons une bifurcation: le panneau en bois nous envoie à GAUCHE [4] et nous poursuivons au milieu des chênes, un bout de chemin magnifique.

[Nous pourrions également prendre à droite, en direction de la vallée: ainsi, nous aurons une très belle vue sur la vallée avec ses milliers d' oliviers, sur Moní à gauche et sur Chalkí à droite. Après 5 minutes, au moment où le sentier descend sur une pente bétonnée vers un chemin de gravier, nous voyons en haut et à gauche la Panagía Rachidiótissa...]

Le magnifique sentier entre Rachí et la Panagía Rachidiótissa.

(1h04) Mais nous allons à GAUCHE sur le beau sentier de terre, avec sur notre gauche de magnifiques chênes; après 4 minutes, il y a de nouveau un tronçon pavé, puis encore une sentier de terre. Nous arrivons encore à une bifurcation, où nous pouvons prendre à gauche pour un détour de 400 mètres jusqu’ à la basilica d’ Agios Isídoros ([4a] et panneau). Nous descendons dans la vallée et après 100 mètres, nous serpentons en bas sur un sentier pavé [4a]. Arrivés en bas dans le lit, nous remontons sur un escalier ([4a] et cairn) qui débouche sur une oliveraie; nous y tenons à droite, puis nous montons à gauche jusqu’ à la ruine, qui se trouve en haut de la belle oliveraie. La basilica possède trois nefs, qui sont complètement en ruine.
Nous retournons par après jusqu’ au sentier principal.

La basilica solitaire d' Agios Isídoros.

(1h24) Nous montons tout droit (panneau et [4]) et après une montée raide, nous débouchons sur un chemin de gravier. Nous y allons à DROITE [4] jusqu’ à côté de la Panagía Rachidiótissa - dommage que cette église soit toujours fermée.

La Panagía Rachidiótissa.

(1h26) Après une pause près de l' église de la Panagía Rachidiótissa, nous continuons de descendre, et sur la pente bétonnée, nous prenons le sentier à gauche [4]. Nous descendons lentement pendant 5 minutes: Moní se trouve en haut devant nous et après 5 minutes, nous arrivons dans une vallée rocheuse ([4] sur un arbre).

(1h31) La plupart du temps, le sentier continue à gauche du lit, mais  après exactement 2 minutes, nous parvenons devant une large barrière en fer à béton: nous allons pour un instant à gauche, puis nous poursuivons derrière la barrière [4] dans le lit. Après encore un peu plus d’ une minute, il faut monter à droite (cairn et [4]) sur un étroit sentier entre des murets - un peu plus loin, il y a de beaux cyprès. Nous montons pendant 2 minutes, nous montons encore sur quelques marches et pierre, en passant par une barrière en fer à béton, et nous débouchons sur un petit chemin qui finit ici en cul-de-sac.

(1h37)
En face, nous voyons un large sentier, qui a été dégagé de nouveau en 2012 - il y a quelques années, ce sentier était totalement envahi par la végétation, et il nous fallait faire un détour monotone en empruntant le chemin bétonné, puis la route asphaltée...
Mais maintenant, nous pouvons suivre le sentier qui continue tout droit, à droite d' un vignoble et des oliviers. Nous passons par une barrière en fer à béton et nous continuons entre des murs [4]. Peu après, le sentier se bifurque – un panneau nous envoie tout droit vers un moulin à eau, après quoi nous retournons sur nos pas.
Nous tenons à gauche [4] (à droite si vous venez du moulin à eau), nous croisons le lit et après quelques belles minutes, nous arrivons dans un lit plus petit que nous suivons encore quelques minutes.

(1h47)  Juste au niveau d’ un rebord en béton et d’ un couvercle de puits, nous devons monter à DROITE sur un sentier rocheux qui monte avec des marches entre des murs [4] et après une montée assez raide, nous débouchons sur la route asphaltée.

(1h53) Un beau sentier dallé continue en face vers Moní (panneau Moní 15’ + [4]), mais nous allons d' abord à gauche jusqu' à la Panagía I Drosianí.

Ce beau sentier conduit vers la Panagía I Drosianí.

La  Panagia I Drosiani.

La Panagía I Drosianí (Notre Dame de la Rosée - la légende veut que l' icône célèbre de Notre Dame se couvre d' une sueur chaque fois que la région est en danger) est une église paléochrétienne qui remonte probablement jusqu' au 6ième siècle; les fameuses fresques qu' on peut y admirer datent du 6ième et du 7ième siècle. L' abside de droite serait même du 4ième siècle et nous pouvons admirer une très belle Vierge dans l' abside de gauche. Heureusement, l' église est souvent ouverte au public; vous  pourrez vous y procurer un livret (en grec et en anglais) avec quelques explications et avec de belles images de l' icône et des fresques.

(1h53) Après notre visite, nous descendons l' escalier jusqu' au sentier que nous prenons à gauche et en haut - un court moment, notre sentier est sablonneux, mais assez vite il devient dallé. Après 2 minutes, nous atteignons une bifurcation, où nous allons à gauche [4]. Le sentier pavé de grosses dalles reste très beau.

Le magnifique pavement entre la Panagía I Drosianí et Moní.

Puis, nous arrivons près des premiers poulaillers, où nous continuons tout droit; plus loin, nous tenons à gauche [4] et nous montons encore quelques minutes sur des marches peintes en blanc, qui décrivent un gros virage vers la droite et mènent jusque près de l' église. (2h04)

Si  vous continuez ici tout droit, vous pouvez un peu plus loin prendre l' escalier raide qui descend à droite dans la vallée. Ceci est le début d' un possible retour à Chalkí - voir la seconde partie de la randonnée Chalkí – Panagía I Drosianí – Moní – Kalóxylos – Chalkí.]

A droite de l' église, il y a un escalier qui monte à gauche jusqu' à la rue principale; cette rue mène à gauche vers la route asphaltée et le parking. A gauche, vous verrez également quelques cafés et surtout le café-restaurant To Panórama; vous y passerez quelques instants agréables à la terrasse et la vue y est très belle - un bel endroit pour manger quelque chose...

[Attention: très souvent, il n' y a pas de liaison en autobus avec Moní. Ceci veut dire que vous devrez appeler un taxi – à moins que vous ne décidiez de retourner à pied à Chalkí...]


Pour la version de ce texte
en une colonne
vous pouvez cliquer ici.