Tarampádos - Smardákito - Perástra - Krókos - Skaládos - Agápi - Voláx

Appréciation: Cette promenade est très intéressante sur plusieurs plans: elle commence dans le beau village de Tarampádos, fameux pour ses très beaux pigeonniers et elle vous fait faire connaissance avec plusieurs villages pittoresques comme Agápi ou Voláx, situés dans le coeur même de Tínos. Si vous avez déjà visité ces deux villages, vous pourriez opter pour une variante de cette promenade, voir Tarampádos - Perástra - Loutrá - Kámbos - Chóra. 
Mérite les ***.

Durée: Le trajet de Tarampádos jusqu' à Perástra dure une petite heure (temps effectif !). L' église Aedes S. Annae, entre Perástra et Krókos, est un lieu très sympathique pour y pique-niquer. De Perástra à Agápi, il vous faudra 1h40 et le trajet d' Agápi à Voláx demande quelque 55 minutes. Vous pouvez appeler un taxi à Vólax. Toute la promenade demande donc 3h35 (TEP). Avec les pauses et visites, nous nous sommes promenés de 10h45 jusqu' à 18h30 - comme d' habitude, il faut compter le double du temps effectif de la promenade.

Description de l' itinéraire: [Hors saison, il faut un taxi pour arriver à Tarampádos.] 

(0h00) Sur le terrain de parking du village, nous descendons l' escalier et nous allons à droite en direction de l' église; nous traversons quelques passages voûtés, puis un panneau de signalisation "Peristeriónes" (= Pigeonniers) nous envoie à gauche. Nous descendons donc à gauche, et peu après nous allons encore à gauche; nous virons à droite entre des murs, puis nous poursuivons de nouveau à gauche, nous descendons des escaliers et nous découvrons devant nous une petite église avec une aiguille bleue. De la terrasse à côté de l' église, nous avons une très belle vue sur la paysage, avec ses pigeonniers typiques.

[Si vous ne retournerez plus à Tarampádos et si vous voulez découvrir d' autres pigeonniers, vous pourriez faire un petit détour: retournez sur vos pas depuis l' église et prenez le sentier 10 m plus loin à droite. Le sentier est rocheux, passe à côté d' un petit étang, plus loin à côté d' un beau lavoir avec une source - et un peu plus loin encore, vous découvrez une très belle vue sur quelques "peristeriónes" très beaux.

Encore des pigeonniers...

Vous continuez encore un peu pour découvrir le pigeonnier double, qui est merveilleusement décoré, puis vous retournez jusqu' à l' église à la flèche bleue...]

Un très beau pigeonnier double...

Nous poursuivons jusque près de la petite église: de l' autre côté de la terrasse qui entoure la petite église, il y a à droite un escalier qui descend; tout de suite nous allons à gauche pour descendre dans la vallée par un escalier en pierre et en béton. Nous traversons un petit pont, nous montons et virons à droite sur un beau sentier.
Le sentier est un peu couvert par la végétation; après quelques minutes, nous n' allons PAS à gauche, mais nous continuons tout droit (marque bleue et rouge). Nous passons juste à côté d' un beau pigeonnier, puis nous poursuivons encore quelques minutes, jusqu' à une bifurcation. Nous y montons à gauche (marque rouge et bleue), mais peu après nous tenons à droite. Nous passons en bas d' une petite église et d' une ruine d' une tour, puis nous descendons assez brusquement pour aboutir par un escalier en maçonnerie sur la route asphaltée.

(0h10) Nous suivons cette route un court moment à gauche, mais nous prenons immédiatement l' escalier à droite (marque rouge); un peu plus loin, nous tournons à gauche en direction du village de Smardákito. Le sentier est encore envahi par la végétation, nous descendons un escalier avec une conduite d' eau à côté de nous, puis nous suivons un beau sentier qui continue à plat - il y a quelques figuiers et - au printemps - une multitude de fleurs. 

(0h16) Nous débouchons sur une route bétonnée et nous montons en face l' escalier pavé pour entrer dans le village. Nous traversons quelques passages voûtés, mais après le deuxième passage, nous allons à gauche en direction de l' église. Nous passons le snack-bar ou le mezedopolío "To Katoï", puis à côté du petit square devant l' église, avec un lavoir et une source abondante.
Nous continuons de suivre la large rue pavée et sortons ainsi du village - n' allez pas à gauche en haut, ni à droite dans la vallée. Après 4 minutes, nous arrivons près d' un cimetière et d' une petite église avec une flèche bleue.
Le sentier qui part à gauche entre des murs (marque bleue) va vers Kómi - mais nous, nous n' allons PAS à gauche: nous allons un peu en bas, à gauche de l'église, et nous descendons dans la vallée en direction d' une église avec un toit rouge et une coupole bleue. Le village de Krókos se trouve sur la colline d' en face, Loutrà se trouve tout à fait à droite.

Après 2 minutes, il faut aller à gauche, et 3 minutes plus loin encore à gauche; le sentier est assez difficile à suivre et - ce qui était à craindre - encore 5 minutes plus loin, nous aboutissons dans un petit champ -  mais la route de gravier semble si proche que (une fois n' est pas coutume) nous grimpons en bas. En face nous voyons ce qui semble être une sorte de mausolée - plus tard nous verrons qu' il s' agit de l' église Sainte Anne...

Nous arrivons sans trop de difficultés sur le chemin de sable - une tentative d' aller vers la petite église blanche à droite pour franchir la vallée et arriver ainsi près de la grande église de Sainte Anne n' aboutit à rien. Dommage, il faudra faire un grand détour de quelque 35 minutes par Perástra pour arriver presque en face...!

Nous allons donc à gauche, sur le chemin de sable et nous décrivons un grand virage pour arriver au-dessus du village de Perástra. Avec quelque difficulté nous découvrons sur la droite un vieux monopáti, 15-16 minutes après notre départ sur ce chemin de sable; nous grimpons en bas de la route et en 3-4 minutes nous arrivons dans le village. Nous traversons un petit pont (il y a beaucoup d' eau dans la rivière, 30 avril 2005, la même eau qui nous a empêché de traverser il y a 20 minutes...) et avant d' atteindre l' église, nous allons à droite. 

Un sentier pavé nous conduit hors du village (marques bleues) et nous suivons donc l' autre rive de la profonde vallée du Mégalos Potamós - en fait, nous retournons en direction de Loutrá. Après 8 minutes nous arrivons pour quelques instants sur un chemin de gravier, mais très vite nous poursuivons sur un sentier qui commence à gauche d' une petite barrière en métal (marque bleue). Ainsi nous parvenons, 15 minutes après notre départ de Perástra, près de l' "Aedes Sanctae Annae", l' Eglise de la Sainte Anne. Cette église catholique est entourée d' une agréable terrasse avec 7 étranges pilastres blancs. Il y a une demi-heure, nous nous trouvions en face, près de la petite église - mais l' eau était trop profonde...
Un endroit idéal pour pique-niquer! 

L' Aedes Sanctae Annae.  

Nous poursuivons pendant 10 minutes sur un beau sentier plat, une promenade très agréable. Nous arrivons à un carrefour en forme de T: nous allons ici à gauche (marque bleue sur le mur).

Le sentier près de Perástra.

[En allant tout droit, nous pourrions arriver en 10 minutes à Loutrá, à côté du cloître des Jésuites et nous pourrions ainsi retourner à Chóra par Kámbos - voir la promenade Chóra - Xóbourgo - Loutrá - Kámbos - Ktikádos - Chóra.]

Nous avançons à travers une nappe de fleurs en direction de Krókos - sur l' autre pente derrière nous, nous voyons très bien Smardákito. Nous montons vite pendant 7 minutes, nous tournons à gauche, avec maintenant une belle vue sur Loutrá, et nous débouchons sur la route asphaltée. A droite, mais tout de suite à gauche sur la pente bétonnée (panneau de signalisation) et une montée ardue jusque dans le village de Krókos.

Nous traversons le village tranquille, mais après le premier passage voûté, juste après la maison avec l' inscription GEIA XARA et la fontaine avec un petit voilier, nous allons à gauche sur l' escalier - nous voyons déjà Skaládos devant nous.

Le sentier reste très beau, alternant les passages plats et des montées brusques, et nous poursuivons toujours entre des tapis de fleurs des champs.

Le sentier entre Krókos et Skaládos.

Après 9 minutes, nous arrivons dans le village; nous y allons à gauche, puis à droite sur l' escalier qui se trouve à gauche d' une chapelle, et nous montons de plus en plus haut dans le village, jusqu' à ce que nous ayons, comme d' habitude, la vue la plus belle à partir du parvis de l'église (catholique) - dans la vallée, nous voyons, de gauche à droite, les villages de Kámbos, Tarampádos et Smardákito.

Nous retournons un instant sur nos pas, nous prenons quelques escaliers, traversons une petite barrière et allons à droite, pour sortir du village. Un peu plus loin, nous ne continuons pas en direction d' une petite église, mais nous montons à gauche sur un escalier pavé, pour arriver sur la route asphaltée - c' est la route de Voláx.

Nous suivons cette route à droite pendant environ 7 minutes, puis nous prenons la route de gauche (panneau routier vers Voláx). Après encore 3 minutes, nous prenons l' étroite route de gravier à gauche qui descend dans la vallée.
Nous suivons cette route encore pendant 7 minutes - nous voyons Agápi déjà devant nous. Le chemin de sable décrit alors un brusque virage à droite, vers Voláx.
Si nous voulons d' abord aller à Agápi, nous devons aller tout droit dans le chemin de sable plus étroit - nous devrons par après revenir ici pour continuer vers Voláx. Ce détour vers Agápi nous demandera en temps réel de promenade quelque 65 minutes.

Supposons que vous ayez décidé d' aller d' abord à Agápi... Nous allons donc tout droit, mais après 4 minutes, il faut faire attention: au moment où nous avons une belle vue sur Agápi devant nous, nous découvrons sur un grand rocher sur notre droite une flèche bleue (+ le chiffre 36 en peinture rouge, signification inconnue). Nous prenons le sentier à droite et nous commençons une très belle descente dans la vallée profonde. A droite il y a quelques pigeonniers. Après 9 minutes de descente, nous atteignons un carrefour: à droite il y a un pont en bois, mais nous devons continuer tout droit. Ce beau sentier aboutit après 4 minutes dans la vallée principale, à côté d' un pigeonnier. Nous allons encore tout droit, nous traversons le pont, puis nous prenons à gauche - nous ne montons PAS l' escalier devant nous!

Le beau pont sur le sentier vers Agápi.

Le monopáti continue en balcon au-dessus de la magnifique vallée verte, avec de l' autre côté le village de Sklavochóri. Après 7 minutes, le sentier devient une allée bétonnée, qui arrive quelques minutes plus tard dans le beau village d' Agápi.

Nous passons en dessous de plusieurs passages voûtés et, à la fin, la petite rue est presque entièrement voûtée. A gauche, nous voyons le beau kafenío O Mitsáras avec sa terrasse agréable et une vue magnifique - un endroit idéal pour se reposer un peu ou, si vous le voulez, pour terminer la journée en beauté.

La ruelle voûtée à Agápi.

[Vous pouvez en effet terminer la journée ici et appeler un taxi - mais, dans ce cas, le mieux est d' attendre le taxi en bas, au bord de la rue asphaltée et près de l' église. Pour cela, nous continuons de descendre la rue devant le café, et ainsi nous atteignons la platía Agapítou Filipoússi, avec la maison communale modeste et derrière celle-ci un beau lavoir avec beaucoup d' eau courante. Nous tournons à gauche, en direction de l' autre partie d' Agápi et ainsi nous débouchons sur la route asphaltée, en bas de la seconde église - c' est ici que nous pouvons attendre notre taxi.]

Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi continuer vers un autre très beau village, celui de Voláx.
Pour cela, nous retournons sur nos pas, nous repassons à travers les passages voûtés et nous retrouvons l' allée pavée qui devient le beau sentier surplombant la vallée. Après 10 minutes, nous nous retrouvons près du grand pont: nous passons de l' autre côté et nous continuons tout droit, en prenant l' escalier à droite du pigeonnier. Nous suivons un beau sentier, sans nous occuper d' éventuels sentiers secondaires à gauche ou à droite. Arrivés au carrefour, avec à gauche le pont de bois, nous allons toujours tout droit. Le monopáti ombragé tourne vers la gauche et monte assez fort, avec sur la gauche plusieurs pigeonniers. Après quelque 20 minutes, nous atteignons le chemin de sable, où nous allons à gauche, et 4 minutes après nous nous retrouvons sur le chemin de sable plus large, où nous prenons bien sûr à gauche, en direction de Voláx!

La route monte et descend à travers un paysage avec de gros blocs de granit, qui rappelle le paysage typique autour de Falatádos. Après 7 minutes, nous enjambons une basse barrière qui barre la route sur toute sa largeur; nous faisons la même chose après encore 6 minutes. Trois minutes plus tard nous atteignons l' église de Voláx et nous allons tout droit à travers ce pittoresque village. Un panneau montre à droite le chemin vers la source (pigí) et un petit théâtre en plein air.
Nous pouvons donc aller tout droit ou faire un petit détour vers la droite - nous arriverons de toute façon à un charmant carrefour avec de belles maisons fleuries.

Un coin pittoresque à Voláx.

Continuant tout droit, nous arrivons au bord du village, où se trouve le beau estiatório I Voláx avec une agréable terrasse. A côté se trouve une pergola avec des oléandres et 2 tables en pierre avec des bancs. Encore un endroit idéal pour terminer cette longue journée...

Si vous appelez un taxi, vous pouvez aisément attendre le chauffeur en buvant ou en mangeant quelque chose dans cette belle taverne.

 

[Si vous êtes vraiment infatigable, vous pouvez encore continuer vers Falatádos - voir la fin de la promenade Falatádos - Xóbourgo - Koumáros - Voláx - Falatádos.]

 

Pour une version du texte
en une colonne
vous pouvez cliquer ici.